Le référencement via les réseaux sociaux

Il est impossible de mesurer l’impact du référencement via les réseaux sociaux. Cependant, notons que considérer comme complémentaires le SEO et le SMO est important. Il faut tout de même appliquer les bonnes vielles techniques d’acquisition de backlinks pour se mettre en avant dans les résultats de recherche.

Rapport entre référencements et SMO

Les médias sociaux influencent indirectement le positionnement d’un site Web sur les moteurs de recherche. Ils génèrent plus de trafic grâce à une visibilité et une popularité accrues. Il est possible d’augmenter le nombre de backlinks autour des réseaux sociaux. Toutefois, les liens sont en nofollow. Donc, ils ne sont pas crawlés par Google. Cela n’empêche que le SMO est bel et bien un levier pour le SEO. Tout se joue sur la notoriété acquise, laquelle constitue un signal positif pour le moteur de recherche. Toutefois, il est important d’insister sur les critères clés et d’agir et interagir différemment pour chaque réseau social.

Bing

L’algorithme de Bing tient compte de la popularité d’un site sur les réseaux sociaux. Après la pertinence du contenu, ce moteur de recherche place en second critère la visibilité sur ces plateformes.

Google +

Les partages sur Google + impactent directement sur le référencement d’un site Web. En fait, ce réseau social élaboré en 2011, joue un rôle certain sur le positionnement dans les résultats de recherche.

Des études ont démontré que les pages les mieux likées, partagées, pulssées et tweetées sont les mieux placées dans les résultats de recherche. Toutefois, cela n’indique pas que ces actions sont prises en compte par l’algorithme de Google. Il est tout à fait possible qu’un site soit bien référencé pour gagner en partage. Dans ce cas, le SEO est au service du SMO, autrement dit, le référencement garantit la popularité sociale.

Indexation d’une page via les réseaux sociaux

Une page publiée sur les réseaux sociaux est indexée rapidement dans Google, mais elle n’est pas forcément bien référencée. Elle est présente certainement dans les résultats de recherche, mais ce n’est pas pour autant qu’elle gagne en place. Il ne faut donc pas confondre les deux concepts indexation et référencement, qui sont tout à fait distincts.

Interagir via les réseaux sociaux

Même si les réseaux n’impactent pas directement sur le positionnement d’un site Web. Il demeure nécessaire d’accroître stratégiquement le nombre de fans, de publier des articles pertinents, optimisés, aux sujets légitimes. Il convient de créer des échanges et de définir des actions précises pour chaque réseau social : Youtube, Facebook, Linkedin ou Viadeo. La réactivité de la communauté compte vraiment en termes de SMO. Plus le nombre d’abonnés et de partages est important, plus le site a de fortes chances d’apparaître dans les premières pages de Google.

Certainement, la prise en compte par Google des actions sur les réseaux sociaux va changer avec le temps. Le social est, sans doute, l’avenir du référencement d’ici peu, mais en attendant, il demeure nécessaire d’appliquer les méthodes classiques pour faire le plein de backlinks : article de blog, communiqué de presse, publication dans les forums…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *